Articles avec #enseignements tag

Publié le 25 Novembre 2015

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2015

L’Immaculée Conception

 

Marie, la mère élue de Jésus, était une jeune paysanne humble. Elle était promise à un homme appelé Joseph, descendant de David. Conformément à la tradition juive, après les fiançailles, la jeune fille vit séparée de son fiancé pendant une période d’un an. Le mariage a lieu à la fin de cette période après laquelle ils vivent désormais ensemble. C’est pendant cette période des fiançailles que Dieu envoya l’ange Gabriel à la Vierge Marie dans la cité de Galilée appelée Nazareth.

 

La petite pièce dans laquelle Marie vivait s’illumina brusquement d’un éclat céleste. Le rayonnement de la Lumière inonda l’âme de Marie et remplit son cœur. L’ange lui dit : ‘’Salut à toi qui est hautement privilégiée ! Le Seigneur est avec toi.’’ Marie fut profondément troublée par ces paroles et se demanda quel genre de salut était-ce là ! ‘’Est-ce une vision ou un rêve ?’’, se demandait-t-elle avec une crainte respectueuse. Mais l’ange apaisa Marie et lui dit : ‘’N’aie pas peur, Marie. Tu as trouvé grâce aux yeux de Dieu. Tu porteras un enfant et tu donneras naissance à un fils et tu l’appelleras Jésus. Il sera illustre et Il sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de Son père David et Il Lui donnera pour toujours la maison de Jacob. Son Royaume n’aura pas de fin’’.

 

http://www.coptic.net/pictures/Icon.Annunciation-3.jpghttps://myriamir.files.wordpress.com/2015/03/marieaenfant.jpg

 

 

                 L’ange apparaît à Marie                                          Marie et l’enfant Jésus 

 

Marie était plus confuse que jamais. Cette rencontre divine était plus que son âme simple ne pouvait supporter. Elle vacilla et demanda à l’ange : ‘’Comment est-ce possible, puisque je suis vierge ?’’ L’ange répondit : ‘’L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. Ainsi, Celui qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. Même Elisabeth, ta cousine, va avoir un enfant à son âge et celle que l’on disait stérile est dans son sixième mois. Car rien n’est impossible à Dieu’’. Quand Marie entendit cela, elle fut certaine d’être tombée dans les filets divins. Elle réfléchit un instant et après que les paroles se soient imprégnées dans son âme, elle dit à l’ange : ‘’Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait comme vous l’avez dit’’. A l’instant précis où Marie dit oui à la Volonté de Dieu, le Verbe divin, rempli de Gloire et de Vérité, se trouva une niche dans son utérus. Alors l’ange disparut.

 

Le ‘’oui’’ de Marie à Dieu était un acte de foi et d’abandon complets à la Volonté de Dieu. C’était une foi qui était totalement aveugle à la vision et à la logique de la raison, mais ouverte à l’intuition et à la puissance de l’Esprit invisible. Marie comprenait très bien les conséquences de son ‘’oui’’ à Dieu. Qui croirait son histoire ? Enceinte du Saint-esprit ! Elle connaissait  les suites possibles – la disgrâce publique et la lapidation à mort. Et comment convaincre Joseph ? Marie réfléchit à tout cela dans son cœur et elle mit sa confiance en Dieu, à propos de qui l’ange avait dit : ‘’Rien n’est impossible’’.

 

 

L’équipe de Heart2Heart

lire la suite sur le lien suivant:http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCEQFjAAahUKEwjEnLehldrGAhUDOxQKHc_FA5U&url=http%3A%2F%2Fwww.lecoeurouvert.net%2Fmedias%2Ffiles%2Ft79-quand-la-divinite-descend-sai-baba.doc&ei=PsOkVcSFFIP2UM-Lj6gJ&usg=AFQjCNHnvHeaYcAXVr43YOpvgL9b8POzDQ&bvm=bv.97653015,d.d24

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 5 Mai 2015

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

dimanche 23 novembre 2014

« Quand vous êtes sûr de travailler pour une cause juste et noble, rien ne doit vous en détourner. Et surtout, ne vous préoccupez pas de l’attitude des autres à votre égard, car vous risquez d’être arrêté dans votre élan. Comme la constance n’est pas ce qui caractérise les humains, certains, après vous avoir approuvé et suivi, vont se mettre à vous critiquer, à se détourner de vous et vous ne saurez même pas pourquoi.
C’est ainsi. Il y a dans l’existence des périodes de succès où on est reconnu, apprécié, et puis arrivent d’autres périodes où on est ignoré, mis à l’écart. Si vous n’êtes pas habité par l’idée du travail désintéressé, vous risquez de tomber dans l’amertume et la révolte. Faites alors un retour sur le passé : vous constaterez qu’en ayant réalisé tel ou tel travail vous avez gagné certaines qualités. Maintenant que se présentent de nouvelles conditions, vous avez certainement un nouveau travail à entreprendre afin de développer d’autres qualités. C’est ainsi que vous resterez toujours maître de la situation. »

PENSEE DU JOUR

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2014

Dieu n'est pas une entité séparée.

Dieu n'est pas une entité séparée. L'homme est l'image de Dieu. les écritures déclarent, Dieu apparaît sous forme humaine (Daivam maanusha de rupena). Bien que Dieu n'a pas de forme distincte, Avatars descendre de temps en temps pour montrer comment la vie humaine peut être divinisée. Je l'ai souvent déclaré que Dieu ne descend pas comme Avatar pour soulager les individus de leurs troubles et la tristesse et de conférer la joie et le bonheur sur eux. Les difficultés, les problèmes et les soucis viennent dans le cours naturel comme une conséquence de vos actions passées. La Gita déclare: Les êtres humains sont liés par les mérites et démérites (Karma) de vies antérieures (Karmaanubandheeni Manushya Loke). Comme votre action, est donc la réaction. Quand vous vous tenez devant un miroir et que vous offrez une salutations, le salut est reflétée par l'image. Si vous avez un air renfrogné dans le miroir, la dureté vous est renvoyé. (Discours divin, le 3 septembre 1988

Dieu n'est pas une entité séparée.

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2014

jeudi 6 novembre 2014

« S’il est si difficile de trouver le bonheur, c’est parce qu’on l’attend. On attend de rencontrer le grand amour, on attend de rencontrer le succès, la fortune, la gloire, et s’ils ne se présentent pas, on est malheureux. En réalité, le bonheur n’est pas quelque chose qui vient ou ne vient pas, comme ça, de l’extérieur, mais un état de conscience qui dépend d’une bonne compréhension des choses. Il ne faut pas s’imaginer qu’on est venu sur la terre pour vivre dans la facilité, les plaisirs, l’abondance. On est venu sur la terre pour apprendre et se perfectionner. Or, comment se perfectionner si on n’a pas chaque jour de nouveaux problèmes à résoudre, de nouveaux obstacles à franchir ? La terre est une école et, comme dans toutes les écoles, seuls ceux qui apprennent et progressent peuvent se sentir heureux.
Alors, n’attendez pas que le bonheur vienne de l’extérieur sous la forme de rencontres ou de conditions favorables. Le bonheur réel, définitif, ne peut venir que de vous, de votre façon de considérer les choses et de travailler. Avec un bon raisonnement, une bonne philosophie, vous pouvez vous rendre maître de votre bonheur. Et surtout ne l’attendez pas sans rien faire. C’est à vous d’agir et d’appliquer les méthodes qui vous permettront de transformer les chagrins en joies, les échecs en succès. »

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2014

II y a quatre choses qui doivent constamment occuper la pensée de l’homme :

Dieu créa la terre pour que L’homme fût bon.

Dieu créa l’eau pour que l’homme fût pur.

Dieu créa l’air pour que l’homme pensât bien.

Dieu créa la lumière pour que l’homme suivît le bon chemin.

L’homme arrive à la vraie vie par quatre chemins ; par le chemin de la terre, par le chemin de l’eau, par le chemin de l’air et par le chemin de la lumière.

L’homme ne peut arriver à la vraie vie s’il n’est pas bon. Vous direz : « Comment devenir bon ? En faisant le bien ? »

- Le bien ne se fait pas. L’homme doit marcher dans le chemin du bien, y marcher toujours.

L’homme ne peut arriver à la vraie vie s’il n’est pas pur. L’eau le rendra pur ; l’eau, qui est un bon conducteur de la vie. En aspirant l’air, en respirant, il apprendra à penser juste. En suivant le chemin de la lumière il apprendra à lire le grand livre de Dieu. Aussi ne suffit-il pas à l’homme de marcher. Il faut qu’il apprenne en même temps à lire ; il faut qu’il sache ce que lui apporte la lumière.

La lumière, c’est une lettre que Dieu nous envoie.

Les gens regardent le monde, mais ils n’y comprennent rien. ‘

Le monde, c’est une lettre. Il y a de quoi y lire chaque jour. Et celui qui ne lit pas reste borné.

Une âme avancée est une âme qui est bonne. Elle sait pourquoi la terre a été créée.

Une âme avancée est une âme qui est pure. Elle sait pourquoi l’eau a été créée.

Une âme avancée est une âme dont la pensée est juste. Elle sait pourquoi l’air a été créé.

Une âme avancée est une âme qui suit le bon chemin. Elle sait pourquoi la lumière a été créée.

Et si les gens sont mauvais, c’est parce qu’ils ne savent pas pourquoi la terre a été créée. Ils sont mauvais parce qu’ils ne savent pas pourquoi l’eau a été créée. Ils sont mauvais parce qu’ils ne savent pas pourquoi l’air a été créé. Ils sont mauvais parce qu’ils ne savent pas pourquoi la lumière a été créée. Ils vivent sur la terre, mais ils ne sont pas bons. Ils boivent de l’eau, mais ils ne sont pas purs. Ils respirent l’air, mais leur pensée n’est pas juste. Ils ont la lumière, mais ils ne suivent pas le bon chemin. Et les gens demandent alors : « Pourquoi Dieu a-t-il créé l’e monde ?» ou « Que devons-nous faire ?

Si quelqu’un te pose ces questions, dis-lui : « Sois bon !» – Et après ? « Sois pur ! » Et après cela ? – « Pense bien ! » Et enfin : « Suis le bon chemin et apprends à lire ! » Si tu es bon, la terre est à toi. Si tu es pur, l’eau est à toi. Si tu penses bien, l’air est à toi. Si tu suis le bon chemin, la lumière est à toi. Eh bien, l’homme qui possède toutes ces choses, peut-il être pauvre ?

La terre restera seulement aux bons. Les méchants perdront courage et s’épuiseront. Ils ne pourront tirer profit ni de la terre, ni de l’eau, ni de l’air, ni de la lumière. D’ailleurs, un malade, un infirme est-il en état de travailler ?

Pour le moment, ce sont encore les méchants qui gouvernent la terre ; mais cela ne durera qu’un certain temps.

Il fut un temps où les animaux étaient les dominateurs et gouvernaient la terre. Maintenant c’est l’homme-animal qui la gouverne. Mais le temps vient, et il est venu, où « les débonnaires hériteront de la terre » et la gouverneront.

Le véritable homme est l’homme bon. Et l’homme bon, l’homme pur, l’homme qui pense bien et suit le bon chemin est l’homme fort. C’est l’homme né de Dieu. Et l’homme né de Dieu et vivant en Lui, peut-il être faible ?

Il faut que l’homme soit né de Dieu. Il ne lui suffit pas de croire en Lui. La foi n’est qu’un chemin vers l’amour. Et l’amour est le lien intérieur qui unit l’homme à celui dont il est né.

Tu veux devenir fort. Tu n’as qu’à servir Dieu. C’est en servant Dieu que l’homme acquiert la force dans la vie. C’est par ce moyen seulement que tu deviendras un homme vraiment fort dans le monde.

Et l’on demande : « Y a-t-il un Dieu ou n’y en a-t-il pas ? Du moment que tu manges du pain, il y a un Dieu : Dieu est au dedans du pain. Du moment que tu bois de l’eau, il y a un Dieu : Dieu est au dedans de l’eau. Du moment que tu respires l’air, il y a un Dieu : Dieu est au dedans de l’air. Du moment que tu jouis de la lumière, il y a un Dieu : Dieu est au dedans de la lumière. Si tu ne crois pas au divin qui se trouve dans ces choses auxquelles tu es lié, comment trouveras-tu Dieu ailleurs ?

Rappelle-toi ceci : si tu cherches Dieu au dehors, tu trouveras la terre. Si tu cherches Dieu au dehors, tu trouveras l’eau, l’air, la lumière. Et si tu ne manges pas du pain que la terre te donne, c’est la mort qui t’attend. Si tu ne bois pas l’eau, tu mourras de soif. Si tu ne respires pas l’air, tu étoufferas. Si tu ne perçois pas la lumière, tu deviendras aveugle et tu broncheras à chaque pas dans la vie.

Il y a des gens qui se plaignent de ce que leurs frères ne les reçoivent pas. Mais il faut que vous sachiez qu’il y a, au monde, des frères qui représentent le bien. Si tu n’es pas bon, ils ne te recevront pas. Il y a des frères qui représentent la pureté. Si tu n’es pas pur, ils ne te recevront pas. II y a des frères à la pensée juste. Si tu ne penses pas de cette manière, ils ne te recevront pas. Il y a des frères de la lumière. Si tu n’apprends pas, ces frères-là ne te recevront pas non plus.

Voilà pourquoi je dis : « Deviens bon, et ils te recevront. Deviens pur, et ils te recevront. Commence à bien penser, et ils te recevront. Commence à apprendre, et ils te recevront. Qui est-ce qui ne recevrait pas l’homme riche dont la bourse est pleine ? Quant à celui qui va mendier par-ci par-là, on lui donnera quelque croûte de pain et on le chassera. Ne demande pas si les gens sont bons. L’important est que toi, tu sois bon. Il importe de savoir si les œuvres de Dieu sont bonnes, si ce que Dieu a créé est bon. Et cela est bon !

Ne demande pas si les gens sont purs. L’important est que tu sois pur toi-même. L’important est que l’eau, que Dieu a créée, soit pure. Je parle de la terre vivante, de l’eau vivante – non de la terre ordinaire, de l’eau ordinaire. Ne demande pas si les pensées des gens sont justes.

L’important est de savoir si l’air que tu respires, peut exprimer la pensée divine. Peu importe si les gens suivent le bon chemin. L’important est que toi, dans la lumière, tu suives le bon chemin.

Puisque nous nous mouvons et vivons en Dieu, II nous observe continuellement. Il nous observe secrètement et remarque jusqu’à quel point nous sommes bons, purs, jusqu’à quel point nous pouvons penser juste et marcher dans le droit chemin. Rien ne peut se soustraire à son regard, mais II se tait. Et quand Dieu se tait II nous donne à souffrir. Quand Dieu parle, II nous suscite des joies. Dès que tu souffres, c’est que Dieu se tait. Dès que tu éprouves de la joie, c’est que Dieu parle.Celui qui veut servir Dieu, celui qui veut Le voir sur la terre, doit savoir qu’il se trouve en Sa présence lorsqu’il prend le pain pour s’en nourrir. Il faut qu’il soit saisi d’un saint tressaillement en voyant que le pain a paru sur sa table.

Il n’y a que l’homme bon qui ait le droit de manger. Il n’y a que l’homme qui pense, qui ait le droit de respirer. Et il n’y a que l’homme qui suit le bon chemin, qui ait le droit de jouir de la lumière.

Dès qu’il peut jouir de toutes ces choses, il verra que tout ce que Dieu a fait est bon, et son âme se remplira de joie. Et dès que l’âme de l’homme se remplit de joie, c’est qu’il comprend Dieu déjà : il est en relation avec Lui. Il faut que les âmes éveillées travaillent et qu’elles aient la ferme conviction que Dieu bénira le bien qu’elles font sur la terre où elles vivent. Que les hommes boivent de l’eau et qu’ils sachent que Dieu leur donnera cette pureté que recèle en soi l’eau vivante, parce que l’eau ordinaire n’est que le véhicule de l’eau vivante.

Nous sommes venus sur la terre pour déclarer avec certitude que Dieu est toujours doux et bon, et que nous devons être comme Lui ; qu’il est pur et saint, et que nous devons être comme Lui ; que Sa pensée est toujours juste, et que nous devons penser comme Lui ; qu’il s’exprime continuellement par la Lumière, pour que nous suivions le bon chemin.

Soyez bons, soyez purs, pensez en homme droit, gardez le bon chemin, étudiez les voies de Dieu et vous aurez Sa bénédiction.

Peter DEUNOV.

II y a quatre choses qui doivent constamment occuper la pensée de l’homme :

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 20 Septembre 2014

samedi 20 septembre 2014

« Celui qui décide de suivre un enseignement spirituel ne doit pas s’attendre à ce que ses problèmes intérieurs soient très rapidement résolus. Rien n’est plus difficile que d’introduire l’ordre et la lumière dans son monde psychique. Il se peut même qu’il commence par se sentir encore plus vulnérable qu’avant. Pourquoi ? Parce que la vie nouvelle à laquelle il cherche à s’ouvrir s’occupe d’abord de balayer, de nettoyer beaucoup de choses en lui. Et alors, quel remue-ménage, quel ébranlement ! Autant il est salutaire qu’il décide de donner une meilleure orientation à sa vie, autant il doit être conscient des bouleversements que cette décision commencera par produire en lui. Sinon, ne comprenant pas ce qui lui arrive, il retournera à ses vieilles habitudes, et tout sera à recommencer.
Pour régler ses problèmes psychiques, on doit se donner un travail précis, un programme à réaliser, et cela prendra du temps, c’est vrai. Mais dès l’instant où vous vous fixez une tâche à remplir, il y a au moins quelque part une empreinte gravée, et les forces du subconscient commencent à circuler à l’intérieur des canaux que vous avez creusés. Quand la pluie tombe, l’eau suit exactement les rigoles qui ont été creusées. Vous devez donc préparer des canaux en vous pour que la nouvelle vie puisse circuler. »

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 14 Août 2014

jeudi 14 août 2014

« Comme l’animal, l’être humain doit se nourrir pour subsister. Mais à la différence de l’animal, il peut, par sa conscience, trouver dans l’acte de manger les moyens de grandir psychiquement, spirituellement. La nourriture représente une manifestation de la Divinité, et il faut donc l’étudier sous tous ses aspects : d’où elle vient, ce qu’elle contient, quelles sont les qualités qui lui correspondent, quelles entités se sont occupées d’elle… Toute cette matière vivante qui contribue à l’édification et à l’entretien de notre corps est faite d’énergies, de particules qui ne viennent pas seulement de la terre, mais de l’univers entier.
Les plantes, les fruits sont à l’origine des entités spirituelles. Pour entretenir la vie en nous, ces entités ont dû se conformer aux lois de la matière, c’est-à-dire s’incarner dans un corps physique. C’est pourquoi en cherchant à prendre conscience de la richesse et de la valeur de la nourriture, nous arrivons à recevoir et à déchiffrer les messages qu’elle transporte : elle nous dit comment toutes les particules qui la composent ont traversé l’univers, quelles entités ont travaillé à faire croître la végétation et à lui infuser telle ou telle propriété. Le savoir que nous recevons ainsi en mangeant est un savoir vivant, car il imprègne toute la substance de notre être. »


 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0

Publié le 7 Août 2014

Parce qu’ils ont choisi le chemin de la lumière.

Omraam Mikhael Aivanhov

jeudi 7 août 2014

« Que les choses soient claires : un enseignement spirituel vous donne des connaissances, des méthodes, il vous découvre des horizons insoupçonnés, mais il ne vous met pas à l’abri des épreuves. Dans l’existence, quel que soit le chemin que l’on prend, bon ou mauvais, on rencontre des difficultés. Ces difficultés ne sont peut-être pas de même nature et, surtout, on les vit différemment, mais on n’y échappe pas.
La faiblesse, la vulnérabilité sont des dangers qui guettent les adeptes d’un enseignement spirituel. Parce qu’ils ont choisi le chemin de la lumière, ils s’imaginent qu’ils vont avancer sous la protection de puissantes entités, à l’abri des accidents, des maladies, des attaques de gens malveillants. Alors, quand ils ont à affronter des épreuves auxquelles ils ne s’attendaient pas, ils ne savent pas comment faire face et ils s’effondrent. Désormais, chacun doit savoir par avance qu’un enseignement spirituel ne lui prépare pas un refuge où il sera à l’abri des accidents de la vie ; mais en donnant une lumière, des méthodes, il fait tellement plus ! Alors, éclairez-vous à cette lumière, pratiquez ces méthodes : quoi qu’il arrive, non seulement vous resterez ferme, inébranlable, mais vous deviendrez aussi capable d’aider ceux qui sont dans la tourmente. »

Voir les commentaires

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #ENSEIGNEMENTS

Repost 0