PRIER ET PLEURER POUR DIEU.

Publié le 12 Décembre 2013

 
 
3. Texte de décembre. Prier et pleurer pour Dieu
Belle fin d’année… belles fêtes pleines d’Amma et d’amour…
Amma est généralement désolée en voyant le chagrin de ses enfants. Mais pour
certains son coeur ne fond pas, parce qu’elle se dit : « Cette personne est
égoïste.
Que d’argent et d’énergie elle dépense pour des choses illusoires ! Pourquoi
Amma devrait-elle faire un sankalpa pour ceux qui ne sont pas capables de
renoncer a un seul plaisir égoïste ? » Voila pourquoi certains n’obtiennent pas
ce qu’ils désirent.
Comment Amma pourrait-elle répandre sa compassion sur ceux qui me nent une
vie comple tement égoïste ?
Ce qui fait fructifier le sankalpa d’Amma, ce sont les prie res et les bonnes
actions de ses enfants. Sans cela, même si Amma prend une résolution en leur
faveur, ils n’en recevront pas les bienfaits. La chaîne de télévision émet des
programmes mais nous ne pouvons les regarder que si nous réglons notre poste
sur la bonne fréquence. Ainsi, il faut régler le mental sur le monde de Dieu pour
en recevoir le moindre bienfait.
Essayez de faire un seul pas vers l’Être suprême et vous verrez combien Il en
fera vers vous ! Ceux qui renoncent vraiment a l’égoïsme, font de bonnes
actions et prient comme il convient, n’auront pas a affronter la souffrance.
Mes enfants, priez avec amour et dévotion. Votre coeur devrait fondre dans la
prie re. On conside re parfois les larmes comme une faiblesse. Mais verser des
larmes pour obtenir la vision de Dieu n’est absolument pas une faiblesse. L’éclat
de la bougie augmente a mesure qu’elle fond. Les larmes sont un moyen facile
d’ouvrir le coeur. Les larmes balayent les impuretés du mental et nous en tirons
de la force. Pleurer pour des choses illusoires est en revanche une
faiblesse qui nous vide de notre énergie. Pleurer par anxiété pour les choses que
nous désirons obtenir demain est une faiblesse. Quand vient le moment d’agir,
les pleurs nous ont vidé de notre force et nous tombons malade.

Si par contre nous versons des larmes pour Dieu, nous y gagnons de
l’enthousiasme, de l’énergie et la paix.
Le but de la foi en Dieu, le but de la prie re, ce n’est pas d’atteindre le Ciel
apre s la mort. Certains affirment que les maîtres spirituels et les ashrams
encouragent la superstition et n’attirent que les naïfs. Mais ceux qui font de
telles déclarations ne comprennent pas la vérité ; ils manquent d’intelligence.
C’est leur mental qui est déformé. Les maîtres spirituels nous enseignent
comment transcender les faiblesses du mental, comment veiller a ne pas
troubler l’harmonie de la vie. Les ashrams sont des centres qui répandent cet
enseignement.
Dans la construction, on utilise du béton armé pour renforcer les murs de
soute nement. Sans cela, les bâtiments s’ef- fondreraient. La foi en Dieu est
comparable a ce béton armé. La foi renforce notre mental qui est faible. Si nous
avons la foi,
nous ne pleurons pas pour des choses illusoires et elles ne nous font pas perdre
la tête. Les journaux rapportent chaque jour de nombreux suicides. Dans la
plupart des cas, ce ne sont ni des proble mes de santé ni des proble mes
financiers qui motivent cet acte. La cause, c’est un manque de force mentale. Si
nous parvenons a développer une foi authentique en Dieu, cette faiblesse
disparaîtra. La foi apaise le mental et nous permet de surmonter des difficultés
mineures sans succomber.
Donc, mes enfants, prenez totalement refuge en l’Être suprême, en Dieu.
Apprenez a utiliser votre mental correcte- ment et vous ne connaîtrez pas la
tristesse. Tout le nécessaire viendra a vous. S’il en allait autrement, venez le
dire a Amma ! Mais c’est impossible car Amma parle d’apre s une longue
expérience personnelle.

Rédigé par SEVABHAJAN

Publié dans #MESSAGES

Repost 0
Commenter cet article